COMMERCE ÉQUITABLE

Commerce équitable
À propos du commerce équitable
Le commerce équitable est un système commercial international fondé sur le dialogue, la transparence et le respect. Il contribue au développement durable en offrant de meilleures conditions aux petits producteurs agricoles et aux travailleurs des pays en développement. Les principes et les objectifs du commerce équitable s’appuient sur un système international rigoureux de contrôle, de vérification et de certification. Le système international de commerce équitable est structuré de manière à produire les résultats suivants à l’intention des petits producteurs agricoles et aux travailleurs des pays en développement :
-un juste prix pour leurs produits et leur travail;
-des pratiques environnementales qui favorisent un développement durable;
-une amélioration des services sociaux;
-des investissements dans l’infrastructure économique locale.


Accompagnement des groupes de producteurs agricoles, organisations paysannes et agriculteurs

-Faciliter la certification des produits des groupes de producteurs agricoles et organisation paysannes et agriculteurs.
-Examiner de nouveaux modèles pour soutenir financièrement les organisations d'agriculteurs.
-Promouvoir les améliorations nécessaires et la formation des agriculteurs.
-Amélioration de la capacité de gestion et d'intégrer un soutien technique efficace au sein des organisations paysannes permettant aux  organisations de maintenir un niveau décent de productivité / efficacité.
-Promouvoir l'éducation des agriculteurs et le renforcement des coopératives et avec notre réseau étendu dans de nombreux pays producteurs, nous pouvons développer, mettre en œuvre et le déploiement de nouveaux modèles sur le soutien financier aux agriculteurs.
-Promouvoir  le commerce international et les questions de durabilité pour les producteurs,
-Mettre sur pieds les programmes de développement de stratégies globales de commerce équitable et l'organisation de soutien aux producteurs à travers le monde
 


Présentation du Concept promo-vendre-équitable
Vous êtes un groupe de Producteurs, Paysans, Agriculteurs, éleveurs, entrepreneurs, entreprise  de l’économie sociale : vous souhaitez promouvoir, trouver des clients pour vendre et distribuer vos produits à juste prix dans le cadre du commerce équitable à travers le Concept promo-vendre-équitable : ceci vous concerne.
APBJ est disponible à vous aider à faire connaître, trouver des clients pour vendre  et distribuer vos produits à juste prix dans le cadre du Commerce équitable.
Contacter nous à l’adresse E-mail : planetebusjeune@yahoo.fr, pour nous parler de vos produits et nous allons vous aider à trouver des clients.
Cliquez sur le lien Télécharger la fiche de présentation de vos produits.
COMMERCE ÉQUITABLE POUR UN DÉVELOPPEMENT DURABLE















C’est quoi le Commerce Équitable ?

Le commerce équitable est un partenariat commercial, fondé sur le dialogue, la transparence et le respect, dont l’objectif est de parvenir à une plus grande équité dans le commerce mondial.
Il contribue au développement durable en offrant de meilleures conditions commerciales et en garantissant les droits des producteurs et des travailleurs marginalisés, tout particulièrement au Sud de la planète.
Les organisations du commerce équitable (soutenues par les consommateurs) s’engagent activement à soutenir les producteurs, à sensibiliser l’opinion et à mener campagne en faveur de changements dans les règles et pratiques du commerce international conventionnel.
Le réseau du commerce équitable compte de plus en plus de produits issus des pays du Sud. Il existe donc une alternative au commerce traditionnel pour les petits producteurs. Le taux de croissance annuel du commerce équitable est d’au moins 25 % par année au niveau mondial. En Europe seulement, les produits du commerce équitable sont vendus dans plus de 70 000 points de vente.
Il y en a pour tous les goûts: nourriture, vêtements, bijoux, artisanat, textiles, jouets, vin, épices, etc. de quoi nous construire un environnement équitable de la cuisine à la garde-robe. Concrètement, le mouvement du commerce équitable offre plus de 2 500 produits différents aux consommateurs qui ont faim et soif de justice.


L’être humain d’abord…


Pour beaucoup de familles le commerce équitable a fait la différence entre être capable d’envoyer les enfants à l’école et devoir les garder à la maison pour travailler. Le cacao équitable est produit par des coopératives regroupant près de 42000 producteurs de 8 pays.

En 2000, les coopératives engagées dans le commerce équitable ont produit 41 millions de kilos de cacao, mais n’en ont vendu que 1,4 millions de kilos sur le marché équitable. Les autres 39 millions de kilos ont dû être vendus aux prix du marché mondial, souvent en deçà des coûts de production.

Le prix équitable permet aux producteurs d’investir dans les soins de santé pour leurs familles, dans l’éducation, dans des projets communautaires de développement social, des ateliers sur la nutrition, les soins aux enfants, la santé, et offre un espoir pour un avenir plus rose. …


Les objectifs stratégiques du commerce équitable sont de :
-travailler délibérément avec des producteurs et des travailleurs marginalisés afin de les aider à passer d’une position de vulnérabilité à la sécurité et à l’autosuffisance économique;
-donner plus de poids aux producteurs et aux travailleurs en tant que parties prenantes de leurs organisations;
-jouer activement un plus grand rôle dans l’arène mondiale pour parvenir à une plus grande équité dans le commerce mondial

Les fondements actuels des échanges commerciaux Nord-Sud


Le commerce équitable vise à équilibrer les échanges commerciaux entre les petits producteurs du Sud et les consommateurs du Nord. Pourquoi ? Parce que ces échanges s'effectuent au désavantage des petits producteurs de matières premières.
En fait, la redistribution actuelle des richesses ressemble plus au modèle colonial anciennement établi entre les Empires et leurs colonies.
Les petits producteurs cultivent la terre, fournissent le travail et la main-d'œuvre bon marché, récoltent les produits et effectuent parfois même une première transformation, alors que les pays importateurs accaparent, via les multinationales et avec un immense profit, le fruit de ce labeur. Ce commerce inégal oblige les pays du Sud à recourir à l'aide internationale et à l'emprunt pour subvenir aux besoins de base de leur population.
Ce cercle vicieux crée une dépendance des pays producteurs face aux pays consommateurs, un rapport de force qui ne permet pas, à court ou à long terme, le développement durable des communautés du Sud.
Le commerce équitable veut mettre fin à cette exploitation des travailleurs du Sud en les traitant en partenaires et non en subordonnés.





 












"Quiconque travaille a droit à une rémunération équitable lui assurant ainsi qu'à sa famille une existence conforme à la dignité humaine" Déclaration des Droits de l'Homme. Art 23. Le commerce équitable, une autre façon de consommer et de faire du commerce. Né en Europe, il y a près de 30 ans, le commerce équitable cherche à réduire les inégalités Nord-Sud. C'est une alternative durable entre l'assistanat et la dépendance passive qui en découle, et un système économique capable de bafouer les droits humains élémentaires. Il permet de consommer responsable en refusant de continuer à appauvrir la moitié de la planète, et en redonnant au commerce un visage humain. Il permet aux producteurs et aux consommateurs de vivre leur dignité et leur autonomie, en retrouvant la maîtrise et le sens de leurs actes. En achetant des produits équitables, les " consomm'acteurs " consolident un relation qui permet aux petits producteurs de prendre en charge eux-mêmes leur développement à moyen terme et de vendre le produit de leur travail à un prix décent. On estime en 2004 à 800 000 le nombre de producteurs bénéficiant de ce système (Source : Max Havelaar France). Principes : Visant à établir un rapport d'échanges satisfaisants pour tous - du producteur au consommateur - le commerce équitable est fondé sur les principes suivants : > assurer une juste rémunération du travail des producteurs et artisans les plus défavorisés, leur permettant de satisfaire leurs besoins élémentaires : santé, éducation, logement, protection sociale ; > garantir le respect des droits fondamentaux des personnes (refus de l'exploitation des enfants, de l'esclavage... ) ; > instaurer des relations durables entre partenaires économiques ; > favoriser la préservation de l'environnement ; > proposer aux consommateurs des produits de qualité. Pour assurer la mise en œuvre de ces principes, ont été définies au niveau international des normes économiques, sociales et environnementales à respecter à chaque niveau de la chaîne économique (avec des engagements impératifs et des critères de progrès). Des organismes sont chargés de certifier les produits " commerce équitable ". En France, par exemple, les produits portant le label Max Havelaar ont bénéficié d'une production et d'une commercialisation selon les standards internationaux du commerce équitable, ils sont donc issus de filières certifiées et contrôlées. Les organisations de producteurs et les entreprises font donc l'objet d'un contrôle à la fois administratif et physique


Développement Durable

Climat agissons pour un Développement Durable


Réduire ses émissions c’est indispensable au quotidien…Composer celle qu’on ne peut supprimer c’est aller plus loin !
Quels impacts  auront  les conventions des nations Unis sur le réchauffement climatique si la jeunesse africaine en particulier et mondiale en générale ne se mobilise pas ?
L’Erreur est humaine et la prise de conscience pour la préservation de l’environnement est une victoire pour l’humanité.
            La planète cour un réel danger de réchauffement, les membres de la communauté internationale conscient du danger essaye de mettre en place un certains nombre de solutions pour relever les défis. Ces solutions tardent d’apporter des fruits escomptés.
-De la déclaration de la Haye de 1989 qui posait  le problème  à Rio,
-En passant par la convention de Genève de 1979,
-La convention de Vienne de 1985 et
-Le protocole de Montréal de 1987 ;
-Des accords passés au niveau communautaire tels que celui  conclu entre le gouvernement du Canada et les USA en 1991 sur la qualité de l’air ou encore le programme Clean Air For Europe (CAFE) ;
Ces solutions proposées étant la réduction  des émissions de gaz à effet de serre et la réduction de la pollution atmosphérique.
Dés 1990 on annonce des solutions dans cet élan notamment avec la convention cadre des nations unies sur les changements climatiques adoptée a Rio en 1992.
Entrée en vigueur en 1994, elle pose un réel problème au niveau international d’un cadre de lutte auxquels devraient se conformer la communauté internationale.
Dans cette mouvance conventionnelle à été adopté Le protocole de Kyoto qui est entré en vigueur en 2005, il impose aux Etats signataires  membres de la communauté internationale une réduction quantitative des émissions de gaz à effet de serre de 5.2% par rapport au niveau de 1990 ; période d’engagement courant de 2008 à 2012.
Il facilite aux membres de la communauté internationale la mise en œuvre de leur engagement par les mécanismes de développement propre et les permis d’émission.
            Mais seulement avec ses mesures de réductions strictes qui constituent un contre-pied pour le développement économique, certain pays industrialisé et grand pollueur ont refusé de ratifier ce protocole jugeant l’effort à fournir trop considérable ce qui a posé un réel problème. Avec les nombreuses discutions que posent le problème de réchauffement climatique et de nombreuses tentatives de solutions qu’il appelle, les membres de la  communauté internationale s’est donné un impératif afin de rendre plus réalistes et réalisables ces tentatives de solutions.

La lutte contre le réchauffement climatique, la réduction des émissions de gaz à effet de serre ; la protection de l’environnement pour  un développement peut réduire  d’environ 10% le taux de chômage actuel au Cameroun en particulier et en Afrique en général et créer des milliers d’emploi direct.
Nous proposons deux programmes  réalisables dans le cadre de la lutte contre le changement climatique, la protection de l’environnement pour un développement durable :

1-La formation sur la responsabilité écologique et système de gestion de l’environnement (RESGE).
L'objectif principal de cette formation est d'aider les populations sur la responsabilité environnementale et les entreprises à réaliser des études environnementales pour mettre en lumière des mesures permettant de réduire les coûts. C'est aussi une ressource qui présente un avantage pour les sociétés en leur permettant de garantir que leur impact sur l'environnement est positif.

Un système de gestion de l’environnemental, ou SGE, est une approche complète des questions relatives à l'environnement qui intègre l'écologie à chaque aspect de la gestion d'une société. Un SGE est la garantie que l'écologie, ainsi que d'autres questions telles que les coûts, la qualité des produits, les investissements, la productivité et la planification stratégique occupent une place de choix.

Un SGE a en général un impact favorable sur les résultats financiers d'une société. Il permet d'être plus efficace et de mettre l'accent sur les besoins des consommateurs et les conditions du marché et d'améliorer ainsi les performances de la société sur le plan de l'écologie et des finances.

La protection de l’environnement peut créer des emplois à travers la pratique du  système de gestion de l’environnement (SGE).
Comment créer des milliers d’emplois au Cameroun en appliquant le système de gestion de l’environnement (SGE) au sein des entreprises ?
Le Cameroun Compte environ 80000 entreprises. Si chaque entreprise met sur pieds un système de gestion de l’environnement. Le SGE bien appliqué au sein des entreprises peut nous permettre de  créer des milliers d’emplois au Cameroun.
Avantages d'un Système de Gestion de l’Environnement  pour les entreprises
Un SGE est une composante importante du succès d'une société sur le marché. Les questions de l'environnement et du développement durable retiennent plus que jamais l'attention du monde entier et l'industrie est bien souvent perçue comme la principale source des problèmes écologiques.
Un SGE aborde ce type de préoccupations et permet de réaliser des avancées importantes en matière d'environnement. En outre, un SGE permet d'améliorer la qualité des produits, la compétitivité et la production et de réduire les dépenses, les responsabilités, les primes d'assurance et les coûts d'élimination des déchets tout en augmentant la réactivité du marché. Un SGE permet aussi de rendre une société plus attrayante aux yeux des employés et des investisseurs potentiels.
Un SGE peut influencer de manière positive les facteurs les plus importants d'une société :
  • Les clients et les consommateurs sont de plus en plus sensibles à l'écologie et se tournent vers des produits qui respectent l'environnement. Certains clients importants ont commencé à exiger de leurs fournisseurs qu'ils adoptent un SGE. La confiance des clients s'accroît grâce à l'engagement envers une gestion prenant en compte l'environnement. Grâce à la mondialisation, les marchés se sont développés et un SGE aide à répondre aux exigences des consommateurs étrangers. Il a été démontré que la pression que les consommateurs exercent est un facteur qui influence de plus en plus la mise en place de normes environnementales pour les produits.
     
  • Les employés, dont les compétences, le moral et l'efficacité sont améliorés par un SGE. Un SGE permet aussi d'améliorer la rétention et l'efficacité du personnel ainsi que la sécurité et la salubrité sur le lieu de travail. De plus, un SGE permet de sensibiliser les employés aux processus de production et de les impliquer en leur demandant d'identifier les problèmes.

  • Les investisseurs dont les critères peuvent exiger des pratiques en matière d'environnement, ce qui facilite l'accès au capital. Un SGE peut aussi améliorer les relations entre les banquiers d'affaires, les prêteurs et les courtiers.
     
  • Échanges commerciaux, le marché de l'export notamment mais aussi le marché intérieur peuvent tirer parti du fait qu'une société adopte un SGE puisque de nombreux pays et blocs économiques ont mis en place des systèmes d'éco-label.
     
  • Collectivité locale. Un SGE permet de maintenir les bonnes relations au sein de la collectivité locale, d'améliorer l'image de marque et de renforcer le développement grâce au partage de solutions écologiques. Les organismes dotés d'un SGE sont plus à même de comprendre la collectivité au sein de laquelle ils opèrent. Un SGE peut exiger une exposition réduite aux déchets dangereux, ce qui améliore la salubrité de la collectivité locale. Un SGE permet également de renforcer les relations et la réputation d'une société et d'avoir aussi de meilleures relations avec les ONG sur le plan local et national.

  • Gouvernement. La mise en œuvre d'un SGE peut permettre aux sociétés d'obtenir les permis et autorisations plus facilement. Les relations entre le gouvernement et l'industrie peuvent s'améliorer pour les sociétés dotées d'un SGE. Un SGE peut aussi montrer qu'une société se conforme à la législation en matière d'environnement. Un SGE permet de diminuer les frais juridiques et administratifs. Un SGE permet aussi de réduire les responsabilités juridiques et les risques de poursuites.
     
  • Ventes et marketing. Les sociétés peuvent augmenter leur part de marché en minimisant l'impact de leurs activités sur l'environnement grâce à une conception améliorée de leurs produits et un système de production plus propre. Un SGE se révèle être un outil privilégié de marketing et de promotion et peut améliorer l'avantage concurrentiel d'une société. Les sociétés dont la politique écologique est inexistante peuvent ne pas être en mesure de tirer profit des opportunités commerciales qui se présentent alors que celles qui disposent de pratiques environnementales sont plus concurrentielles sur le marché mondial.
     
  • Productivité. Un SGE peut permettre de réduire les coûts grâce à l'utilisation réduite de matières premières et aux économies d'énergie. Il peut aussi permettre de diminuer les coûts d'exploitation et d'augmenter les recettes, puisqu'une efficacité accrue suppose des économies en matières premières, en temps et en énergie. L'efficacité, les performances commerciales et environnementales et le respect des normes obligatoires peuvent aussi être améliorés par la mise en œuvre d'un SGE.
     
  • Assurance. Un SGE peut permettre à une société de négocier ses contrats d'assurance à de meilleurs prix. Les sociétés qui mettent en œuvre un SGE peuvent diminuer les incidents qui engendrent leur responsabilité alors que les sociétés dont la politique écologique est inexistante s'exposent à des risques financiers et environnementaux accrus. 
Élimination des déchets. La mise en œuvre d'un SGE peut permettre aux sociétés d'améliorer la prévention de la pollution. Un SGE permet de minimiser les déchets, de faire baisser les coûts d'exploitation et d'élimer les coûts relatifs au transport, au stockage ou et à l'élimination des déchets. Un SGE peut aussi réduire les coûts engendrés par le respect des réglementations en matière d'élimination des déchets. Un SGE peut permettre d'obtenir des bénéfices supplémentaires provenant de la récupération et de la vente des déchets réutilisables.



2-Recyplast: Programme de Collectes, Recyclage des déchets plastique dans le cadre de la protection de l’environnement pour un développement durable (PCRDP).
La ville de Douala capitale économique du Cameroun croule sous des tonnes de déchets plastiques, Pas un pas sans déchets plastiques, c'est le moins que l'on puisse dire au regard de l'ampleur de la consommation des produits agroalimentaires, cosmétiques et même d’entretiens chimiques et de la taille de la population qui ne fait que croître.
Les rues,  les caniveaux et mêmes les lits de rivières qui traversent quelques quartiers périphériques sont envahis de toutes sortes de bouteilles et autres emballages plastiques. Conséquence, en cas de crues, ce sont les inondations. Un problème qui fait souffrir les populations riveraines lors des saisons de pluies particulièrement rudes.
La ville de Douala produit en moyenne 4000 tonnes de déchets plastiques par jour selon la communauté urbaine de Douala.
Comme solution, nous devons Collecter et conditionner au moins 4000 Tonnes de déchets plastiques par mois. Recycler ces déchets plastiques dans une usine de transformation locale pour la production des sandales, plats en plastique, pavés, tuiles et même des seaux.
Travaux de pose de pavés  en plastiques recyclé
Objectif Global du programme
L’objectif du programme est de collecter et conditionner au moins 4000 Tonnes de déchets plastiques par mois. Recycler ces déchets plastiques dans une usine de transformation locale pour la production des sandales, plats en plastique, pavés, tuiles et même des seaux.
Objectifs spécifiques
-Sensibiliser les populations riveraines sur les techniques de gestion des déchets ménagers ;
-Créer des emplois durables 
-Réduire en  même temps une pollution envahissante dans la ville et ses environs ;
-Procéder aux renforcements de capacités des intervenants aux techniques de collecte, de tri sélectif et de conditionnement des déchets plastiques ;
-Mettre en place une politique efficace et durable de collecte des déchets plastiques ;
-Mettre en place un centre de stockage, de tri et de conditionnement des déchets plastiques.
Résultat attendus
Viabilité sociale
La réalisation de ce projet permettra de :
Lutter contre la pauvreté ; Eliminer la délinquance juvénile et immigration clandestine : Former 500 femmes et  jeunes  au bout des 5 premières années en techniques de collecte, de tri sélectif et de conditionnement des déchets plastiques  ; Améliorer le niveau de vie des bénéficiaires ;
Viabilité économique                        
Le programme dégage au cours  de sa 2ere année un excèdent d’exploitation important lui permettant de financer lui-même le projet.
Viabilité environnementale
Les déchets plastiques recyclés nous permettent de lutte contre le réchauffement climatique, la protection de l’environnement dans le cadre de la promotion du développement Durable.

La réalisation de l’ensemble de ces projets implique d’important frais.
Nous sollicitons à cet effet une aide morale, matériel ou financière permettant leur concrétisation.
En contrepartie de ce soutien, l’APBJ s’engage à promouvoir les activités de ses partenaires au Cameroun, leur soutenir en leur aidant à atteindre leur objectif. APBJ s’engage également à inviter ses partenaires aux différentes manifestations qu’elle organise ainsi qu’à associer leur nom à chacun de ses projets.
Si Vous Souhaiter être Partenaire du projet Télécharger
Contacter nous à l'adresse:
E-mail: planetebusjeune@yahoo.fr
 
Programme de promotion de développement durable
-Sensibilisation des entreprises et la  population sur la protection de l’environnement, la lutte contre le réchauffement climatique et l’appel volontaire de réduction des émissions de GES (Gaz à Effet de Serre), la pollution.
-Promotion, Conception, conseils, accompagnement et mise sur pieds des projets de protection de l’environnement.
-Formation sur le système  de gestion de l’environnement (SGE).

-Formation sur la Responsabilité Écologique et Système de Gestion de l'Environnement (SGE)

Durée et dates : minimum 10 jours jusqu’à 4 semaines
Dates du programme : Participation possible pendant toute l’année. Date de participation. La durée est de 4 semaines.
Lieu: Douala-Cameroun
Qui peut participer ?: Les  entreprises et particuliers.
Module de Formation

Chapitre 1: Introduction

Chapitre 2 : histoires de succès – entreprises bénéficiant d’un Système de Gestion de l’Environnement
Chapitre 3: création d’un Système de Gestion de l’Environnement (présentation)
Chapitre 4 : planification d’un Système de Gestion de l’Environnement
Chapitre 5 : mise en œuvre du plan d’action
Chapitre 6 : suivi de la progression
Chapitre 7 : amélioration des résultats
Chapitre 8 : questionnaire pour la définition des priorités en matière de cibles et d’objectifs
Chapitre 9 : études de cas
Chapitre 10 : modèles de formulaires
Chapitre 11 : ressources
Objectif Principal
L'objectif principal de cette formation est d'aider les entreprises à réaliser des études environnementales pour mettre en lumière des mesures permettant de réduire les coûts. C'est aussi une ressource qui présente un avantage pour les sociétés en leur permettant de garantir que leur impact sur l'environnement est positif.
Participant hors du pays : Personne  résidant  hors du pays qui désire participer à la formation : contacter nous pour réservation de votre logement.
Certificat : Certificat de  Formation

Contact pour inscription : planetebusjeune@yahoo.fr